S’alléger l’esprit – les courses

2713017-bebe-s-asseyant-dans-un-caddie

 

Depuis la naissance de Petit Bout, finies les courses à l’arrache à la petite semaine ! D’une part j’ai déménagé, en haut d’une montée, ce qui décourage les retours du monop avec un sac plein à craquer, et d’autre part le temps se fait rare, surtout le soir. Sans compter qu’il faut avoir ce qu’il faut sous la main pour préparer les repas équilibrés du petit bout. D’où la nécessité de s’organiser un minimum !

J’ai donc opté pour l’option courses en magasin/ livraison à domicile > plus de file d’attente, la logistique est nettement simplifée

Chez Monoprix la livraison est gratuite à partir de 50€ d’achat lorsque l’on a la carte : j’ai donc fait faire ma carte de fidélité, et pendant mon congé mat j’allais un matin dans la semaine remplir mon caddie, je le laissais au comptoir livraison sans faire la queue, j’étais livrée dans les 3h, hop, réglé !!

Oui mais ! Reprise du boulot oblige, ce petit système bien huilé ne fonctionne plus. Il faut laisser son caddie le soir avant 19h pour être livré dans les 3h, mission compliquée. Le week-end, aller faire ses courses en même temps que tout le monde, et attendre à la caisse, très moyennement pour moi. Aller faire ses courses le samedi matin puis rester chez soi dans les 3h suivant l’achat, ça ne me dit pas spécialement Donc, les courses alimentaires le samedi, j’ai arrêté. 

Il y a l’option courses en ligne/ retrait Drive. Intéressant si on n’a rien contre sortir sa voiture pour aller chercher les courses. Dans mon cas, ce n’est pas la solution idéale.

Il y a ensuite l’option courses en ligne/ livraison. Lorsque l’on travaille à temps plein, je trouve que c’est la meilleure option, à faire environ 2 fois par mois selon la taille du foyer, pour “le gros” des courses. En général il y a un coût associé (entre 5 et 10 euros selon le montant du panier).=> Mais c’est vraiment pratique, pas de temps perdu dans les rayons, pas de tentations d’acheter autre chose, pas de perte de temps aux caisses, et pas de logistique pour ramener tout cela à la maison : le panier est mémorisé, il suffit d’adapter à la marge ses besoins au moment T.

Je complète par :

  • le marché du quartier / le magasin (bio si possible) pour toutes les denrées “fraîches”, où il vaut mieux choisir son produit soi-même (fruits et légumes, viandes et poissons, oeufs…)
  • la pharmacie en bas de chez moi (oui, c’est une chance!) pour acheter le lait bébé ;
  • Picard pour acheter soupes, quelques viandes et poissons bio, légumes et fruits déjà découpés (Picard fait aussi de la livraison).
  • Et Amazon pour les couches… Je ne suis pas une grande fan d’Amazon, mais j’avoue que je ne résiste pas à leur système d’abonnement pour recevoir à domicile le paquet mensuel de couches à des prix très abordables (environ 49 euros le prix de 200 couches Pampers Active Fit 3). On peut modifier facilement la fréquence et le jour de livraison, le type de produits (important, car la taille évolue vite, hein!) Au moins, je n’ai plus vraiment à m’en préoccuper.
  • On peut aussi citer LeBiberon, initiative d’un jeune entrepreneur, Eric, qui a imaginé le système d’abonnement pour tous produits bébé. Je n’utilise pas, mais cela mérite d’être mentionné.

Ma prochaine étape c’est d’avoir une liste de menus à l’avance… je n’y suis pas encore tout à fait !

Et vous, quelles sont vos astuces pour l’approvisionnement du foyer ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s